Type de bien ?
Maison
Appartement
Autre
05 57 00 12 35
Diagnostic immobilier Bordeaux 33000

Que sont ces xylophages destructeurs du bois ?

 

LES TERMITES

Les termites sont des insectes sociaux, xylophages de quelques mm de longueur et qui vivent nombreux en colonie dans une termitière à plusieurs mètres de profondeur dans le sol.
Un termite ouvrier de quelques mm
Les ouvriers, reconnaissables à leur couleur blanchâtre et leur petite tête, recherchent la cellulose et l’humidité pour nourrir la population de la termitière par de perpétuels allés et retours.

Dans leur quête de nourriture, les termites remontent dans les constructions constituées de bois d’œuvre souvent conséquent comme les planchers, solives, huisseries de portes et fenêtres, charpente, ….

Un termite soldat

L’humidité et une chaleur relative favorisent leur développement essentiellement aux beaux jours.

Les termites aiment les endroits tranquilles et calmes mais fuient l’air libre et la lumière qui les feraient se dessécher, raison pour laquelle ils ne sont pas facilement visibles.

Les ouvriers sont protégés des autres prédateurs par leurs soldats plus gros avec une grosse et longue tête en forme de casque de couleur brun rayé de noir.

Dégradations par les termites

 

Les indices permettant leur détection

Dans le bois : Des Galeries vides de vermoulure creusées par les termites sous la surface extérieure et enduites d’un produit terreux.
 
 
 
Cordonnets de termites sur du béton
 
Sur lesmaçonneries : Présence de «cordonnets» fabriqués par les termites, sorte de tunnels de protection contre la lumière qui leurs permettent de contourner un obstacle pour rechercher de nouveaux éléments à consommer.

 

Passage d'un termite dans un cordonnet

 

 

Les cordonnets sont constitués d’une sorte de mortier fait de salive, d’excréments, de particules de terre et de bois mâché.

 

 

 

 

 

Les précautions à prendre pour éviter une infestation 

  • Éviter toute cause d’humiditédans et autour du bâtiment. (Fuite de gouttières…)
  • Éliminer le bois de chauffage, les végétaux et branches mortes, les souches d’arbres … proches du bâtiment.
  • Soigner l’étanchéitédes passages de canalisations à travers la dalle de béton.
  • Si vous avez un doute, sonder à l’aide d’un poinçon fin les bois d’œuvre comme les planchers, le bas des huisseries en bois …
  • Si l’élément sonne creux et que le poinçon traverse facilement une épaisseur superficielle de quelques mm, vous tomber dans une galerie indiquant le passage d’insectes xylophages. (Des termites ou peut-être des capricornes).

Distinguer les uns des autres nécessite de détruire localement la galerie pour un examen visuel.

Destruction de bois d'oeuvre par les termitesPoutre bois endommagée par les termites

 

 

Les dégradations que peuvent causer

les termites si on n'intervient pas !

 

 

LES CAPRICORNES

Contrairement aux galeries de termites définies ci-dessus, les galeries de capricornes d’un diamètre de 5 à 8 mm creusées par les larves avec leurs puissantes mandibules sont envahies de sciure repoussées derrière elles.

Ces larves sont aptes à muter en insectes volants après plusieurs années et percent un trou de forme ovale de 6 à 10 mm visible en surface du bois pour leur permettre de prendre leur envol.

Les indices permettant leur détection dans les bâtiments.

Il est très difficile de détecter la présence de larves de capricornes dans les bois d’œuvre avant la création de leur orifice de sortie.

Le bruyant grattage des mandibules creusant les galeries reste l’indice le plus significatif en période de silence.

Les précautions à prendre :

En cas d’apparition de nouveaux orifices de sortie ou de « limage » sonore distinctif, il faut envisager un traitement adapté.

 

LES CHAMPIGNONS

La mérulele plus dangereux, se développe dans les bois d’œuvre en atmosphère confinée et obscure avec une température > à 20° C et une humidité du bois > à 22%.

Dans un milieu propice, l’attaque peut être foudroyante et amoindrir considérablement la résistance des bois d’œuvre par les nombreux filaments qui vont absorber humidité et la cellulose.

Les indices permettant leur détection dans les bâtiments.

L’apparition d’une sorte de moisissure brunâtre qui s’étend rapidement dans un milieu propice à son développement est un signe qu’il faut rapidement prendre en compte pour éviter une propagation destructrice et délicat à traiter par des spécialistes.

Les précautions à prendre :

L’abaissement du taux d’humidité par une ventilation efficace est une des meilleures mesures préventives.

 

Diagnostic immobilier proche de Bordeaux